J’ai publié il y a quelques jours la vidéo de ce voyage en Inde, vous ne l’avez pas vu ? Rattrapage ici ! Avant de poursuivre le récit de notre petit périple indien, j’ai reçu plusieurs mails pour avoir des infos sur d’éventuelles astuces pour voyager en Inde, j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice en partageant mon expérience après ce voyage en Inde, tout ne sera pas valable pour tout le monde, mais après tout j’étais content de pouvoir discuter avec Adeline, Romain, Laure et Aurélie qui m’ont donné leurs conseils pour me préparer à ce voyage en Inde. Chaque périplee étant différent, mon ressenti et mes conseils ne serviront peut-être qu’à une poignée, mais si déjà ils peuvent aider, la mission sera réussie.

20121005-174635.jpg

Les transports, c’est ce qui vous demandera le plus de patience, le plus de « non je préfère marcher », le plus de refus mais en même temps, c’est tellement cliché, mais la première fois que vous prenez un rickshaw au milieu de la circulation désorganisée, cette image qu’on s’est retourné 10 fois, 100 fois, 1000 fois dans sa tête et qui finalement prend effet. Bref, les transports vous êtes mis dans le bain dès votre arrivée à l’aéroport puisque vous ne comptez pas visiter l’aéroport pendant 10 jours (enfin je ne pense pas). Vous aurez le choix entre le bus, le rickshaw, le taxi privé ou le prepaid taxi, la solution la plus indiquée c’est le « prepaid taxi », le tarif est fixe (assurez vous du prix avant) moins cher que le bus, et pas d’arnaque à l’arrivée.

664459_4704148120642_126370723_o 77956_4704137280371_521796737_o 665076_4704150480701_921287781_o

A Delhi, le dernier jour pour rejoindre le centre à l’aéroport j’ai pris le métro, très moderne et qui permet d’aller à l’aéroport pour moins cher qu’un taxi ou un rickshaw. Le métro là bas c’est comme au Japon, on achète un jeton que l’on rend à la fin, plus écolo, plus simple (A quand la même chose en France ?)

Oui mais… forcément il fallait bien un sujet qui illustre voulais parler donner quelquesd’une mésaventure qui nous est arrivé à Delhi dès nos premiers pas sur le sous continent indien, mais qui malheureusement est récurrente à plusieurs voyageurs. J’ai lu par exemple et lu pas mal d’articles à ce sujet, mais malgré ça, on s’est nous aussi fait avoir. On a pris un « prepaid taxi » la solution la plus sûr au niveau tarif pour revenir dans le centre de Delhi et éviter les surprises de tarif à la fin du trajet. Mais finalement le taxi ne nous emmènera pas vraiment où on voulait, on se retrouve donc à Delhi à 3h30 du mat’ dans une agence de voyage pseudo-officielle en train de chercher les meilleurs tarifs pour sortir de Delhi, vu qu’on ne voulait pas y rester. On voulait d’abord partir en train direction Jaipur, puis Agra puis Varanasi et retour à Delhi pour mon avion 10 jours plus tard. Plus un train disponible comme par hasard pour les 3 prochains jours. On prend nos sacs, on demande à aller à la gare, tout le monde refuse vu qu’on achète rien dans leur agence. Tant pis. Nous voilà, Julien et moi, parti à 3h45 dans les rues de Delhi mal éclairées le long de la circulation avec nos sac à dos, à la recherche de la gare et déterminé à y arriver. Finalement un taxi accepte de nous y emmener gratuitement, mais là c’est le policier à l’entrée qui refuse de nous laisser passer. On ne saura jamais pourquoi.

20121005-173950.jpg 20121005-173745.jpg

Soit disant 3 jours non stop festivités, tous les trains sont pleins et on ne peut pas entrer dans la gare. Bizarre. Quelques jours plus tard, évidemment on apprendra que c’était faux. Du coup, on a aucun moyen de partir de Delhi pour l’instant, on marche encore un peu et on trouve une nouvelle agence de voyage, les alentours ne sont pas des plus accueillants, mais il a l’air sympa. On tente. On ne veut pas rester à Delhi. Pas de train disponibles pendant les 3 ou 4 jours suivants. On ne va donc pas s’en sortir. On a tenté de trouver un vol pas cher pour faire partir vers Varanasi directement et faire notre boucle dans le sens inverse et ainsi éviter les problèmes de train. On a finalement oublié l’idée, pas vraiment de dispo, pas vraiment de tarifs dans notre budget. Finalement, il nous propose un package voiture chauffeur pour les premières étapes puis le train. Pas le choix si on ne veut pas rester coincer à Delhi pendant 10 jours. 270€ plus tard, on se retrouve en route avec notre chauffeur, exténué par le décalage, le voyage, la petite claque indienne à l’arrivée, mais surmotivé à l’idée de découvrir l’Inde. Il est 7h, ça y-est on taille la route. On s’endort au bout de quelques kilomètres avant d’arriver à Jaïpur, la suite de la découverte vous la connaissez ou vous pouvez la relire ici.
J’ai toujours en travers de la gorge cet épisode à Delhi, même si on a tout essayé et pas de temps à perdre en 10 jours sur place, donc tant pis en 10minutes, j’ai dépensé quasiment ce que j’avais prévu pour 10 jours en Inde. La banque va faire la gueule. L’énervement passé, il faut positiver : on est en Inde, il fait beau et après tout… c’est les vacances ! 🙂

Si je devais changer quelque chose après cette expérience ? Indiquer le nom d’une place comme lieu de dépôt et non un hôtel, ni une gare, ni un point touristique quand vous sortez de l’aéroport. Recherchez préalablement un point central où il se trouve que vous devrez « retrouver des amis ». Insistez pour que ça soit bien le lieu que vous aviez annoncé. Pensez toujours à négocier le tarif de votre course avant de monter dans le taxi / rickshaw… enfin, je confirme : il est bien possible de réserver ses billets de train à l’intérieur de la gare (ne vous laissez pas avoir et n’hésitez pas à parfois être ferme).

En dehors des transports, le reste n’est que petite négociations, on prend vite le coup de main, et presque tout se négocie. Quand on est pas habitué, ça fait bizarre au début et puis on s’y fait vite. Très vite. (Attention au retour, ça ne marchera pas en France 🙂 ). Pour voyager en Inde (et pas que), il faut être prêt à payer (un peu) plus cher que les locaux et il faut l’accepter, on reste quoi qu’on en pense des touristes, et le tourisme est pour de nombreux pays l’un des moteurs de l’économie nationale. Je vous recommande d’ailleurs l’article de Laure pour être totalement paré à voyager en Inde.

portrait 664308_4704145080566_117142045_o Saddhu children street

Dans quelques jours, la fin du récit avec Khajuraho, Varanasi, des photos en couleurs et des portraits… Stay tuned !