On attaque une série d’article pour savoir comment utiliser et où fixer sa GoPro en voyage, vtt, ski, surf et j’en passe. Aujourd’hui : l’utilisation de la GoPro en voyage.

HotelView_GoPro Banka_GoPro

Les beaux jours approchants, les préparatifs pour les vacances d’été et les premiers week-ends printaniers battent leur plein, alors pourquoi pas emporter la GoPro pour immortaliser tout ça ? Que ce soit en vacances en famille, en roadtrip entre amis ou en rando dans l’Himalaya… voici une liste non exhaustive des fixations et angles de vues que l’on peut utiliser en voyage… sachant que la seule limite sera votre créativité car pour sûr, il reste plein d’angles de vue à découvrir et inventer.

Pour la sortie de la HERO3+ en octobre 2013 dont je vous parlais ici, GoPro a mis les petits plats dans les grands pour sortir une nouvelle fois, une vidéo d’un autre monde, avec des angles incroyables et des images inédites. Le but était clairement de prouver qu’on est pas obligé de pratiquer des sports extrêmes pour utiliser une GoPro et ramener des images incroyables. Preuve en est tout au long du clip, puisque la vidéo est tournée aux 4 coins de la planète et bien qu’il y ait des images magiques de sports extrêmes, les images plus « lifestyle / voyage » sont potentiellement accessibles à quelqu’un comme vous et moi.

// A EMPORTER AVANT DE PARTIR

Passeport : OK

Billets d’avion : OK

Parfait ! Maintenant, avant de partir, voici une check-list du kit minimal à emporter avec soi en voyage quand on part avec sa GoPro. C’est une liste non-exhaustive, j’insiste sur le kit minimum, pour ne rien oublier.

checklist// GoPro

(Je ne vous fais pas de dessin.)

// Carte mémoire

Je conseille une carte mémoire de 32Go pour être tranquille, si vous prévoyez de beaucoup filmer, faire quelques timelapses. La différence de prix entre une 16 et une 32Go est de quelques euros mais vous gagnerez largement en espace, plus de stress pour savoir si vous serez à court de place. Dans tous les cas, prévoyez de quoi faire des sauvegardes régulièrement pour non seulement libérer de la place sur vos cartes mais aussi pour sécuriser le tout et éviter de perdre des rushes.

// Batterie supplémentaire

J’emporte systématiquement 3 batteries de rechange, on en trouve par lot de 2 ou 3 pour une vingtaine d’euros et ça permet de tenir sur la journée et de recharger le tout le soir venu. Si vous en achetez autant, considérez l’achat d’un chargeur secteur pour pouvoir charger plusieurs batteries à la fois, rien de plus pénible que devoir se re-réveiller en pleine nuit pour changer la batterie en charge dans la GoPro, alors que si vous pouvez en charger plusieurs à la fois : pas de souci.

// Anti-buée

Que vous alliez dans un pays froid ou chaud, vous serez sûrement confrontés au problème de la buée. Vous pouvez soit acheter les patchs anti-buées tout-faits pour GoPro soit je vous conseille une solution moins onéreuse : emportez un paquet de mouchoir en papier, et découpez en un morceau

que vous mettez dans votre caisson. Le mouchoir absorbera la condensation qui se créera à l’intérieur du boitier et vous n’aurez plus de problème.

 

// OÙ ET COMMENT FIXER SA GOPRO ?

GoPro_fixation

+ HARNAIS +

Selon moi, le harnais est l’une des fixations à avoir, non seulement en voyage mais pour à peu près toutes les pratiques, il permet d’obtenir un angle de vue qui nous fait se sentir à la place de celui qui filme que ce soit en ski, en vtt ou ailleurs. En voyage, je l’emporte systématiquement dans mon sac, vous pouvez vous filmer en train de jouer au foot avec des locaux, entrain de piloter un scooter au fin fond de l’Indonésie ou encore si vous louez un vélo par exemple.

Il offre un angle de vue inédit jusqu’alors qui permet d’inclure vos bras dans l’image et donc de montrer un premier plan qui donne l’impression d’être dans l’action.

Harnais GoPro Kayak

Crédit photo : GoPro

+ VENTOUSE +

La ventouse servira surtout si vous partez en roadtrip, pour avoir des points de vue uniques depuis la voiture, l’occasion de faire des timelapses en fixant la ventouse sur le capot, la portière, le toit… Je l’avais utilisé en Irlande pour notre roadtrip dans le Connemara, et j’ai adoré l’angle de vue qu’il procure. Vous pourrez aussi le fixer sur une fenêtre dans une maison si vous avez quelque chose à filmer par exemple bref sur toute surface en verre ou metal type reservoir de scooter, voiture, etc…

GoPro ventouse voiture

+ FIXATION FRONTALE +

Le strap de tête permet de fixer la GoPro sur sa tête, avec ou sans casque, on a alors un point de vue pour observer la scène directement comme si on était à la place des yeux de la personne qui filme. À utiliser sans modération pour filmer… Tout ce que vous faites : entrain de vous frayer un chemin dans la forêt, tendre votre carte d’embarquement à l’hôtesse de l’air en entrant dans l’avion, en mangeant, en tapant dans la main de vos amis, à vélo, en buvant un cocktail sur votre chaise longue face au coucher de soleil… bref, c’est LA fixation à avoir pour donner l’impression à vos spectateurs qu’ils vivent la même chose, à travers vos yeux.

Petite astuce, si vous agrandissez au plus large les boucles du strap de tête, vous pouvez l’enfiler par dessus votre sac à dos pour filmer ce qui se passe derrière vous, par exemple, assis sur votre vélo ou scooter pour filmer ceux qui vous suivent.

 

+ PERCHE +

Le fisheye de la GoPro permet de capturer une scène très large, en photo comme en vidéo. En tenant la GoPro à bout de bas, on a de quoi se filmer soi même tout en ayant une bonne dose de paysage autour de soi. De quoi rendre jaloux un paquet d’amis.

La perche est selon moi un support indispensable surtout en voyage, on peut l’utiliser de partout : sous l’eau en plongée aux Philippines, en plein New York pour se filmer en train de traverser le pont de Brooklyn, à vélo pour filmer l’un de vos amis en le suivant de près (attention aux risques cependant.), en ski, surf, etc… Elles sont souvent téléscopiques et permettent donc de gérer soi même la distance de recul que l’on souhaite avoir. Une fois rétractée elles peuvent aussi servir de poignée pour mieux tenir sa GoPro à bout de bras.

GoPro perche philippines

+ FIXATION SUR TUBE +

Le kit fixation vélo est doté de 2 vis et permet de fixer sa GoPro à peu près autour de n’importe quel tube : volant, guidon, tuyau… Idéal pour changer d’angle, notamment pour se filmer en scooter ou moto par exemple. En Irlande, je l’avais accroché autour du levier de vitesse, volant de voiture etc… Si vous n’avez pas de perche, vous pouvez utiliser un tube et fixer ce support dessus pour créer une extension à votre bras.

GoPro plongée

Petite astuce, j’ai malheureusement cassé ma perche en sautant d’une (petite) falaise (n’imaginez pas 100m de haut, 10 m’ont suffit !) aux Philippines. Je n’avais plus rien pour tenir la GoPro pour la suite du voyage, j’ai utilisé un tuba de plongée et vissé la fixation pour tube dessus. Le tuba m’a alors suivi pour tout le reste du voyage, le plastique dur mais souple à la fois, permet d’ailleurs d’obtenir des plans assez fluides en plongée notamment car la souple du plastique est soumise à la pression de l’eau et du coup les micro vibrations qu’on pourrait créer nous en tremblant, sont estompées.

+ SUPPORT TREPIED +

Le support trépied permet de visser sa GoPro au bout d’une perche (si elle est munie d’un pas de vis) et / ou de la fixer à un monopod ou un trépied pour faire un timelapse par exemple.

Pour finir, voici une vidéo tournée au Bélize, uniquement avec une perche et un strap de tête… de quoi donner quelques idées sympas pour votre prochain voyage.

Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça.

Bon voyage.