Roadtrip #6 : De Redwood NP à Crater Lake

Roadtrip #6 : De Redwood NP à Crater Lake

Il est temps de finir nos derniers miles le long de la côte de l'Oregon, avant de franchir une nouvelle frontière en hurlant "Californiaaaaa, Californiaaaaa, here we cooooooome". Nous avons vu tous les phares de la côte de l'Oregon, nous avons vu des couchers de soleil incroyables et même si la pluie ne nous aura pas lâché, je garde un souvenir impérissable de cette belle côte Pacifique. On a quitté l'Oregon en lui disant "à demain", on a salué la Californie en s'excusant car ça serait bien court. On poursuit notre périple le long de la côte de l'Ouest Américain sur la route 101 qui nous mène jusqu'à Crescent City, à 300miles au nord de San Francisco, pour avaler un déjeuner avant de nous faufiler dans l'immense forêt de Redwood National Park. On quitte cette route que nous avons suivi depuis notre départ tout en haut avec un pincement au coeur.

IMG_6050 IMG_6326 IMG_6317 IMG_6308 IMG_6288 IMG_6202 IMG_6109IMG_6185

Le prix des campings pour garer la voiture nous font halluciner et même modifier nos plans. On a profité de cette lumière incroyable de fin de journée pour faire des photos et marcher dans le parc national mais finalement, à la nuit tombée nous décidons d'entamer notre route retour en direction de Seattle pour nous rapprocher de la frontière avec l'Oregon.

IMG_6400 IMG_6624 IMG_6573 IMG_6544 IMG_6522 IMG_6507 IMG_6477 IMG_6468 IMG_6465 IMG_6441 IMG_6406 IMG_6403

Le lendemain matin, on suit les panneaux qui nous mènent jusqu'à Jacksonville où Samantha tombe littéralement en amour pour ce village presque fantôme. Entre vitrines antiques, façades en bois d'époque, le dépaysement continue, on se croirait revenu à la période de la ruée vers l'or. On jette un oeil à travers la vitre du barbier, on descend dans les sous-sols des brocanteurs, on s'arrête devant une vieille voiture. C'est d'ailleurs ici que nous trouverons notre première plaque d'immatriculation Californienne, bien décidés à en rapporter une de chaque état des USA pour habiller le mur de notre chambre. L'aventure continue et ne cesse de nous surprendre !

On poursuit finalement notre chemin sur une route magnifique à travers la campagne de l'Oregon après avoir laissé la Californie derrière nous pour de bon. On reprend la route entre fermes et champs à perte de vue, l'ambiance est irréelle et nous donne déjà envie de revenir. On perd des degrés au rythme des kilomètres, le paysage défile en même temps que les vêtements s'enfilent. Ce dépaysement est fou et inattendu, on passe de la forêt à la montagne, de la neige au désert en quelques encablures. La route serpente et s'élève jusqu'à arriver à l'un des lieux que j'attendais le plus durant ce voyage : Crater Lake.

IMG_6632 IMG_6643 IMG_6717 IMG_6734 IMG_6753 IMG_6774 IMG_6807

Le lieu est recouvert petit à petit par le brouillard mais l'immensité et la majesté de ce lac et de cratère au milieu me coupent littéralement le souffle. La beauté du lieu est magique, hallucinante et indescriptible.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu une montagne digne de ce nom, depuis mon départ de France à vr ai dire, et bien force est de constater que là j'ai eu ma claque. Je me suis assis, me sentant tout petit, et me suis tu. La claque est grande, l'émerveillement intense, le bonheur immense.

Quelle joie de voir cela et de le partager.

On décide de prendre notre diner à flanc de montagne pour voir la nuit enlacer le cratère sous un brouillard épaississant mais surtout face à une vue inoubliable.
Nous décidons de passer la nuit dans le parc. Au passage, Samantha a su se faire remarquer au parking au moment de réserver notre place en appuyant sur l'alarme de la voiture au lieu du bouton "ouverture centralisée" et ainsi avoir tous les regards rivés sur elle et notre voiture. Ahem. Je vous passerais l'épisode du fou rire énorme qui c'en est suivi, des larmes, des crampes d'estomac même. Niveau discretion pour notre arrivée, je crois qu'on a battu un record là. Bref, remis de nos émotions, nous nous emmitouflons sous la couette à la recherche du moindre carré de chaleur, car le froid sévit fort dehors.

IMG_7910 covercrater IMG_6796 IMG_7833 IMG_7844 IMG_6808 IMG_6818 IMG_7823

Le verdict est sans appel. Il fait -1°c ! Je sors en short sans voir venir la chose, ça pique un peu, mais amplifie mon côté "comme un gosse" dans ce lieu unique. Même si le réveil dans la voiture par cette fraicheur est un peu dur, aucun regret de dormir ici et de cette manière. L'aventure bat son plein et je suis le plus heureux du monde à ce moment précis. Voir que Samantha y prend goût et voir tous ces paysages, me rend tout simplement heureux. Que c'est bon, que c'est beau !

Il y a quelques heures il faisait 20°c, et au réveil nous avons été accueilli par les flocons de neige qui tombent du ciel.

On profite du calme de Crater Lake, on lui jette un dernier coup d'oeil, on remonte sans un bruit dans la voiture, refusant de s'en éloigner. Je pourrais rester ici encore quelques jours juste assis là, face à cette vue, sans bruit. La route redescend petit à petit pour nos amener en direction de Bend avant de filer vers Painted Hills et sa région semi-désertique. Passer de la montagne enneigé au désert en l'espace d'une journée est déroutant, hallucinant et tout simplement fou. Encore une autre belle étape de ce voyage dont je vous reparle très vite.

P.S : Crater Lake, I love you.

Jeremy

Hello ! Moi c'est Jeremy, 27 ans, blogueur voyageur, passionné de belles images, de voyages, de montagne et d'aventures. Quand je ne suis pas derrière l'objectif, en bivouac en montagne ou en train de surfer, vous me trouverez sûrement en voyage ou en train de préparer ma prochaine aventure.

18 Comments
  • Merci pour ce moment d’évasion, les photos sont superbes

    6 février 2015 at 8 h 47 min
  • Eddy
    Répondre

    Que ça donne envie. Peut-être pour un prochain voyage.

    6 février 2015 at 9 h 47 min
  • Ces paysages sont juste sublimes! Je comprends votre coup de cœur!

    6 février 2015 at 10 h 10 min
  • Magnifique série de photos encore une fois ! J’adore la teinte et les couleurs. Ce sont tes propres réglages ou un preset précis sur Lightroom ?
    En tout cas bravo, ça m’a fait voyager pendant 15 minutes et quitter la grisaille de Rennes. 😉

    6 février 2015 at 10 h 14 min
  • Quels paysages !!! Ils sont vraiment superbes !

    6 février 2015 at 14 h 26 min
  • Merci pour ce petit moment de poésie et d’évasion… Crater Lake a l’air vraiment magnifique et si paisible! J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage des photos, c’est juste magique.

    6 février 2015 at 15 h 16 min
  • Oh lala quel plaisir de découvrir tes photos, c’est superbe!

    7 février 2015 at 0 h 34 min
  • Merci pour cette belle étape, tes photos sont grandioses, on s’y croirait presque (j’ai même froid d’imaginer le réveil dans la voiture :p )

    8 février 2015 at 15 h 13 min
  • Absolument magnifique! Je suis sous le charme! Merci pour ce moment d’ailleurs!

    8 février 2015 at 19 h 52 min
  • Marwan
    Répondre

    Salut, super ton blog et ces paysages.
    Petite question : de quoi vis-tu ? Comment fais-tu pour voyager autant (« budgetstiquement » parlant) ?

    9 février 2015 at 9 h 54 min
  • Vraiment au top, comme toujours ! Petite question cette photo est shootée avec quoi ? http://djisupertramp.com/wp-content/uploads/2015/02/IMG_6544_blog.jpg

    12 février 2015 at 14 h 47 min
  • Superbe, ça fait rêver…. et le traitement des photos (avec les presets VSCO, je me rappelle bien avoir lu cela quelques parts que tu les utilisais…) est juste parfait !

    16 février 2015 at 21 h 53 min
  • Passer un moment dans ce bel environnement m’enivrera sûrement, il y règne une ambiance calme et détendu vu la photo que vous partagé.

    2 mars 2015 at 7 h 01 min
  • Tes photos sont magnifiques ! Un joli moment d’évasion !

    9 mars 2015 at 21 h 10 min
  • Magnifique article ! Ca renforce le coup de coeur que j’ai eu pour la côte Ouest. Crater Lake est juste incroyable, tu m’as donné envie d’y passer

    22 mars 2015 at 20 h 11 min
  • Que ça donne envie. Peut-être pour un prochain voyage.

    16 juillet 2015 at 13 h 28 min

Post a Comment