TEST – The North Face BASE CAMP duffle, le sac de voyage dont je ne peux plus me passer

TEST – The North Face BASE CAMP duffle, le sac de voyage dont je ne peux plus me passer

Ca fait un moment que je suis à la recherche d’un sac qui me convienne pour une utilisation voyage, j’étais à la recherche d’un sac résistant, léger, waterproof, pratique et assez grand. A chaque voyage je ne pars jamais avec le même sac, jamais content de ce que j’avais avant, j’ai tout essayé : le gros sac à dos, le sac à roulettes… Si je suis certainement l’un des plus grands fans de sac à dos que cette planète ait connu, je les préfère de loin comme sac photo ou sac de randonnée, mais lorsqu’il s’agit d’empaqueter du matériel pour plusieurs semaines, je ne les trouve pas toujours pratique. Ca faisait quelques temps que je lorgnais sur un duffle bag, un sac muni d’une grande poche pour pouvoir tout fourrer dedans mais qui a aussi des bretelles de sac à dos pour pouvoir le transporter sans se démembrer le bras. J’ai reçu il y a quelques semaines le sac The North Face BASE CAMP en taille L, j’ai profité de mon voyage aux USA (Washington, Oregon, Californie) pour le tester en condition de voyage / roadtrip. C’est parti !

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP

A la réception du sac, j’ai été bluffé par la construction qui inspire la confiance et le poids. Si le North Face n’est pas le plus léger de sa catégorie, il affiche néanmoins un très honorable 1820g pour 90L de contenance, de quoi sérieusement contenir tout ce qu’on attend à emmener en voyage sans faire voler en éclats les limites de poids imposées par les compagnies aériennes. En taille L (90L) il mesure : 71cm de large x 41 cm de haut et 41 cm de profondeur. 

Je recherchais un sac waterproof car si je ne mets jamais mon matos photo en soute, une fois le sac récupéré à l’arrivée, je glisse souvent mon MacBook et quelques objectifs dans le sac, et dans le Pacific Northwest et au Canada, autant vous dire que la pluie, le brouillard ou la neige sont un chouilla plus présents que dans le Sahara. Cependant, ce ne sont pas des Dry Bags donc on ne le plongera pas dans la première rivière venue tout de même, ça tombe bien, ce n’est pas ce que j’en attendais.

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

La construction du sac est robuste, la toile fait assez « bâche de camion » dans la matière et c’est vraiment appréciable. Le sac est souple et facilement repliable mais conserve cependant un bon maintien grâce à la rigidité et à la robustesse de la toile. Si vous êtes fan de poches à tout va dans les sacs, passez votre chemin, les duffle bags sont épurés et c’est ce qu’on leur demande. Ici, il y a une poche à l’intérieur et c’est tout. A vous de compartimenter comme bon vous semble à l’intérieur.

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

Un détail qui n’en est finalement pas un, ses couleurs flashy sont un atout incroyable pour repérer son sac qui arrive sur le tapis de l’aéroport au milieu de toutes ces valises noires. Les personnes en charges des transferts de bagages n’ont pas été tendres avec mon sac lors des escales, et s’il porte déjà quelques marques de brutalité, le sac semble indéchirable et robuste à souhait. La prochaine fois, je le glisserai peut-être dans un sur-sac pour réduire les marques sur le sac, à voir. Néanmoins, il a rempli sa fonction à la perfection. Ce sac n’est pas un sac de randonnée, mais je me vois totalement marcher avec sur le dos grâce au confort des bretelles de sac à dos qui se rabattent sur le dessus du sac lorsqu’on ne les utilise pas. Un vrai bon point, comparé à certains de la concurrence qui se rangent sous le sac et donc trainent dans la terre et la poussière… Veillez toute fois à ne pas placer d’objets durs sur le haut du sac qui sera en contact avec votre dos, sinon vous le sentirez. Calez des vêtements et le confort en sera agrandit.

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

The North Face BASE CAMP Duffel test

Ces Duffle bags sont à l’origine des sacs conçus pour partir en expédition et transporter toutes les cordes et autres attirails d’alpinisme pour atteindre les sommets. Si je n’ai pas encore cette prétention, je vois le BASE CAMP Duffle de The North Face comme le sac qui correspond parfaitement à mes attentes en terme de sac de voyage. Il est léger, robuste, ultra-pratique à empaqueter, waterproof, resistant, bref c’est tout ce que je recherchais, je peux désormais partir avec ce BASE CAMP Duffle comme sac principal et mon sac à dos pour le matériel photo. Le combo parfait.

Jeremy

Hello ! Moi c'est Jeremy, 27 ans, blogueur voyageur, passionné de belles images, de voyages, de montagne et d'aventures. Quand je ne suis pas derrière l'objectif, en bivouac en montagne ou en train de surfer, vous me trouverez sûrement en voyage ou en train de préparer ma prochaine aventure.

14 Comments
  • Lasserre
    Répondre

    Magnifique ! merci de ton partage.

    24 juin 2014 at 9 h 35 min
  • Antoine
    Répondre

    +1
    Même si je n’irai pas aussi loin que toi sur son « confort » porté en version sac à dos, c’est indéniablement un must comme sac de voyage. Ne craignant pas d’être trimballé et malmené lors des transports, il m’accompagne pour tous mes treks !

    25 juin 2014 at 9 h 27 min
  • Utilisé en Laponie pour mon trip en solo (version L et XS) et l’année dernière en Dalarna mode famille, il est vraiment super pratique. Tu balances tout dedans, t’a pas à reflechir comment sortir et rentrer les affaires, bien mieux que les sacs de rando hyper optimisé mais super chiants…

    25 juin 2014 at 16 h 46 min
  • Squier
    Répondre

    Salut,

    Merci pour ce très bon article, ce duffle m’a l’air très pratique !
    Une fois rempli quel poids fait-il « en gros » et n’est-ce pas trop lourd à porter ?

    30 juin 2014 at 21 h 40 min
  • Perso, j’ai un sac du meme style acheté chez Décathlon, et si je t’accorde que comme c’est pas du North Face il est peut-etre un peu moins quali, n’empeche que je trouve ce genre de sac pas pratique du tout lol! Moi j’ai besoin d’avoir plusieurs poches, et surtout je trouve que tu ne peux pas marcher pendant longtemps avec ça sur le dos (témoignage à l’appui de la fille qui a ramené sa vie en France avec ça à Noel et qui a failli mourir du dos lol). Nan sérieux moi là je suis bien contente de m’etre acheté un vrai sac de rando pour partir en road trip, l’armature dans le dos et le serrage à la taille qui n’existent pas sur ce type de sac sont vraiment essentiel de mon point de vue pour ne pas trop souffrir en le portant. Mais après on a peut-etre effectivement pas les memes besoins! 🙂

    7 juillet 2014 at 20 h 17 min
  • Super, quelle communion avec la nature. Ça fait rêver !

    28 octobre 2014 at 15 h 09 min
  • Romain
    Répondre

    Salut, merci de ton partage (même si un peu vieux maintenant).
    Je suis sur le point de partir pour un an en Australie dans le cadre d’un PDT, et suis justement à la recherche d’un sac pour ce voyage. Je possède déjà un sac de randonnée décathlon mais j’ai peur qu’il ne suffise pas.
    Le conseillerais-tu pour un voyage de ce genre ?
    D’avance merci de ton retour.

    14 août 2016 at 22 h 00 min
  • Flo
    Répondre

    Hello,

    Merci pour le partage.
    Quelle taille devrais je prendre pour un bagage cabine et utilité de tous les jours cours, boulot …?

    Merci à toi.

    9 juin 2017 at 15 h 21 min
  • Chris
    Répondre

    Je me suis pris un Lowe Alpine Airzone Trekk 45:55 pour mon premier voyage au Canada.

    Il m’a été assez utile car je bougeais beaucoup, sans vraiment faire de randonnée, mais de logement en logement à pied ou en transport en commun. C’est indéniablement confortable et pratique.

    Pour mon second voyage idem sauf que j’ai pris le taxi, le bus et moins de 10 minutes de marche entre les étapes. J’ai été assez limite au retour car j’avais une paire de chaussure en plus et quelques affaires.

    J’ai reçu ce jour ce Base Camp en version M (j’ai pris la couleur RED STICKER BOMB PRINT pour bien le repérer à l’aéroport et aussi car on voit souvent le noir et le rouge).

    Je l’avais déjà commandé et renvoyer car je savais que j’allais bouger. Mais maintenant, je préfère le confort d’un logement plus sédentaire et ce sac me permet de tout ranger avec 15-20 litres de plus que le Lowe Alpine (qui a été un coup de cœur) pour le même genre de dimensions.

    Je reviendrai donner mes impressions lors de mon 3ème voyage au Québec en octobre.

    27 juin 2017 at 12 h 41 min

Post a Comment