Roadbook de notre périple dans le Connemara

Roadbook de notre périple dans le Connemara

Le nouvel an était le meilleur prétexte que nous ayons trouvé pour vivre notre premier voyage ensemble. Nous avions d’abord pensé à la Finlande pour voir les aurores boréales, puis faute de budget, on s’est plutôt dit que l’Atlas marocain serait aussi vraiment dépaysant. Du coup, on a pris nos billets pour Dublin.

conemara

roadbook

feat. Samantha
paris

28decembre

Nous quittons ce petit appartement perché au 5ème étage non loin de la gare du Nord avec un vrai pincement au coeur, qu’est ce qu’on s’y sentait bien. Il y avait ces murs colorés qui nous ont bercé toute la soirée et ce bar entre la cuisine et le salon, dans ce style ancien atelier parisien et cette vue sur les rails de la gare du nord dont nous aurions pu profiter jusqu’au lever du soleil. Mais c’était sans compter sur nos deux âmes déjà pressées d’arriver à l’aéroport. Nous avons dit au revoir à notre valise, avons fait quelques photos dans le hall de l’aéroport avant de monter dans notre vol AerLingus à destination de Dublin. A bord, les yeux encore un peu brumeux, on s’est sourit, on s’est assoupis, on a joué avec la GoPro, on s’est émerveillé de la vue au dessus des nuages à travers le hublot et il était déjà l’heure d’atterrir, de récupérer notre voiture de location chez Sixt, et prendre la route, direction l’Ouest toute.

youandI

En quittant l’aéroport, on emprunte une portion de la M5 et filons droit vers Galway, de l’autre côté du pays. La météo est radieuse mais très vite les premières gouttes de ce périple vont venir s’écraser sur le pare-brise de la voiture. 300 kilomètres plus loin et un superbe premier coucher de soleil sur la route, nous voilà arrivés à Galway, le vrai point de départ de ce roadtrip dans le Connemara. En route, on s’est arrêté à Mullingar, pour acheter quelques provisions pour la voiture et au passage t’as réussi à changer la langue de ton téléphone en slovaque. Qu’est ce qu’on a rit, mais qu’est ce qu’on a rit ! Une fois à Galway, on a cherché où dormir et après avoir frappé à quelques portes de Bnb le long de l’Atlantic avenue, on trouve finalement refuge dans un petit Bnb pour 45€ la nuit, exténués par le manque de sommeil de la veille et la longue journée, on s’écroulera finalement de fatigue sans même dîner.

29decembre

On a ouvert les yeux, nous avions vraiment pas chaud, cette nuit avait été fraîche, on sentait l’air marin se faufiler par le moindre courant d’air dans la chambre. Au réveil, nous nous sommes empressés de refermer les sacs, de conduire quelques kilomètres pour finalement se garer et s’octroyer notre première balade à respirer l’air frais et iodé. Il faisait froid, tes dents grelotaient, le vent soufflait fort mais ni ça, ni le ciel menaçant ne nous ont empêché de marcher tout au long de la jetée, de passer par dessus cette clôture pour essayer de contourner le fort. On y était bien n’est ce pas ? On y a fait quelques photos, on y a rigolé beaucoup aussi. J’étais ridicule, je n’arrivais même pas à prendre en photo ce chien avec son gilet jaune fluo tellement il bougeait.

1

Ensuite, quand nos doigts n’arrivaient même plus à appuyer sur le déclencheur, on est retourné à la voiture pour aller flâner un peu dans Galway, mais on a pas trop aimé Galway. On en a quand même profité pour aller manger notre toute première Sea Food Chowder. Une pour deux. Qu’est ce que c’était bon. C’était chaud, qu’est ce que ça faisait du bien. Ca nous a réchauffé au point de nous mettre de la buée sur les lunettes et nous faire rosir les joues. On a aussi mangé notre premier fish and chips du voyage. Je m’en souviens, le restaurant s’appelait The Cooke’s on avait arpenté pas mal de rues sans vraiment trouver ce qui nous convenait, on a failli retourner à McDo, mais The Cooke’s était vraiment mieux.

Après ça, on a pris la route de Clifden, mais au lieu d’aller 1h30 au nord de Galway, on est parti 1h30 au sud de Galway. On a roulé sous une pluie de dingue dans des routes parfois complètement impraticable à part par des tracteurs. On s’est arrêté, puis on a continué jusqu’à la destination indiquée par le GPS, sauf que la destination c’était un chemin tout noir. On a fait demi-tour, sous la pluie, sur ces routes vraiment étranges avec l’herbe au milieu, le sourire est revenu en même temps que l’on entrait à nouveau dans Galway, puis cette fois on a filé tout droit vers Clifden puis Letterfrack où on avait réservé notre nuit plus tôt dans la journée. On conduisait dans le noir complet, on ne croisait aucune âme, si ce n’est les moutons postés en plein virage dans les derniers méandres de la route détrempée avant d’arriver enfin pour nous écrouler dans notre chambre à quatre lits, pour nous deux. Quel soulagement d’arriver enfin. On a pas pu manger dans le pub de l’auberge, du coup, on a filé faire quelques courses au supermarché du village, on a mangé sur le lit et la fatigue a eu raison de nous. Mais déjà on s’y sentait bien dans ce petit village, et encore, c’était sans savoir ce qui nous attendait ensuite.

30decembre copie

 


Le soleil brille sur le Connemara, on se fait notre petit déjeuner avec vue sur Diamond Mountain. On termine de se préparer et on s’empresse d’aller voir cette fameuse SkyRoad. Qu’est ce que c’était magique ! Normalement il faut deux heures pour la parcourir en prenant son temps, nous on y a passé la journée.

2

On en a pris plein les yeux, on a suivi un mouton à toute vitesse avec la GoPro sur le capot de la voiture, on s’est arrêté pour caresser les chevaux dans un cadre assez fou, tu es montée sur un tronc totalement instable pour qu’on fasse cette photo où tu lèves les bras devant ce paysage fou. Et quand je suis passé par dessus les barbelés face à cette vue complètement dingue sur tout le rivage de la presqu’île et que les vaches se faisaient de plus en plus menaçantes au point de sérieusement se rapprocher de moi, qu’est ce qu’on aura ri pour ça aussi, mais en vrai, je faisais pas vraiment le fier.

3

Après ça, on s’est faufilé en voiture dans des petites routes car on voulait monter tout en haut de cette falaise qu’on apercevait depuis le haut. On a escaladé quelques clotures, on est passé sous les barbelés, on a marché à 30cm du bord de la falaise totalement instable. On était wild ! Pour passer l’une des dernières barrières, j’ai sauté par dessus les barbelés mais mes doigts en avaient décidé autrement et ont tout fait pour s’accrocher aux barbelés, du coup, j’avais une blessure de guerre. On avait dit qu’on testerait pas les urgences, mais on avait même pas de mouchoirs pour stopper l’hémorragie. Du coup on en a rigolé, même si t’étais un peu inquiète quand même, on s’est couru après dans ce champ immense d’herbe toute souple et si confortable, avant de se jeter dedans. Qu’est ce qu’on était bien en haut de cette falaise !

4

On a eu peur que le berger vienne nous engueuler avec ces six chiens et en fait, il était tellement sympa qu’il nous a donné des idées de coins à aller voir et nous a tenu une chouette conversation. Après ça, on a roulé jusqu’à Clifden, le bon cette fois. On a acheté quelques pansements et on a pris un chouette dîner, ton premier Garlic Bread, je savais que tu aimerais ça. On a quand même repris un fish & chips et après on a mangé des beignets de crevettes aussi. Qu’est ce que c’était bon. Et le cadre aussi, vraiment, je m’en souviens, il nous a plu ce pub, le Guy’s Bar. On a fini par rentrer à l’auberge, on s’est posé sur le lit, on s’est regardé avec ce regard bien à nous, on a pas eu besoin de mots, pour se faire comprendre « wow, quelle journée ! ».

31decembre

 


Qu’est ce qu’elle a fait du bien cette grasse matinée ! Qu’est ce que c’est bien de s’entendre aussi bien, toi et moi, de vouloir prendre le temps tous les deux et de ne pas faire la course pour en voir le plus possible. Ce jour là, on a encore pris un gros petit déjeuner face à Diamond Mountain, on a pris la voiture pour aller chercher du carburant et en route, on a perdu G. T’en as eu les larmes aux yeux, on s’est réconforté mais qu’est ce que G. allait nous manquer. En revenant de prendre de l’essence, on s’est arrêté faire quelques photos dans une petite route avec une vue vraiment chouette sur un lac du Connemara. Et
 au fond, tout au fond, on voyait des monts aux sommets enneigés. Qu’est ce que c’était beau !

ConnemaraEnsuite, on s’est garé près de l’entrée d’un champ avec une vue encore à couper le souffle et là, je suis passé à la radio pour raconter un peu ce qu’on était en train de vivre. Après, on est rentré voir Kylemore Abbey, on y apercevait d’ailleurs le seul fjord d’Irlande, c’était beau aussi, et là on s’est aperçu que tu y étais déjà venu il y a 10 ans. On a profité un peu du lieu, mais il pleuvait et le soleil était déjà couché, du coup on est rentré se reposer un peu et le soir on a mangé un dîner vraiment bon au pub de l’auberge. Il y avait une ambiance de dingue, c’est comme si tout le village était là, le concert pour fêter l’arrivée de la nouvelle année était chouette aussi.

5

On a mangé une escalope de poulet avec une sauce à tomber. A la fin, on aurait cru que l’assiette était neuve. Et puis, quel plateau de crabe, de saumon et de crevettes. C’était vraiment bon quand même. On était les seuls touristes, l’ambiance était vraiment chouette et puis, tout le monde a commencé le décompte « 5, 4, 3, 2, 1… Happy New Year ». Oui on passait le cap de cette nouvelle année ensemble, c’était une belle soirée, certains sont venus nous souhaiter une belle année 2014, on y a vu « Michelle » et son amant mécano, elle tenait plus debout, qu’est ce qu’elle nous aura fait rire. Encore un chouette moment qu’on vient de partager.

1janvier



On se sent tellement bien ici, mais du coup on avait déjà étendu le séjour d’une nuit, c’est aujourd’hui qu’on prend la route pour retourner à Dublin. Mais du coup, on arrive dans un endroit vraiment irréel tellement c’est beau, on est tout seul sur cette route, il y a que les moutons, quelques gouttes et nous. On passe facilement une heure ou deux, à faire des photos, à profiter, respirer l’air pur, engranger un maximum de souvenirs de cette région qui nous a séduite. Un vrai coup de coeur.

6

On finit par reprendre la route pour Leenaun pour voir le fjord d’un peu plus près, on met la musique à fond, on hurlait « Hey Brother » en passant à fond dans les flaques des bas côtés de la route. On rate la vidéo où on danse et chante dans la voiture, mais qu’importe, les souvenirs eux sont intacts. On fait un petit détour par Westport puis on décide de rentrer pour de bon, direction Dublin, on doit rendre la voiture le soir même. On arrive en fin d’après midi au Central Hotel de Dublin, on vide la voiture, on se repose un peu et roule vers l’aéroport pour rendre notre chouette compagnon de voyage. On s’est fait engueulé par les autres voitures car on roulait sans feux, mais après on les a remis et ça allait mieux. On a rendu la voiture, on a pris un taxi, on a parlé de tout et de rien avec Henry, le chauffeur, surtout de rien d’ailleurs, mais c’était marrant. On s’est écroulé à l’hôtel, et la suite c’est notre visite de Dublin, mais ça, je t’en reparlerai la prochaine fois, d’accord ? Le Connemara ça reste quand même un joli souvenir, je suis nostalgique rien qu’en racontant tout ça. Dis, on y retournera hein ? Rien que toi et moi (et les sheeps).

timelessJ’aurais pu vous dire que ce voyage c’était tout cela et plus encore, elle aurait pu vous dire que Nous sommes de ceux qui vivent une histoire peu banale, qui s’aiment entre deux aéroports, deux continents…mais quelle histoire. Vous ne m’auriez pas cru et finalement, je crois que vous auriez eu raison, car en vérité tout ça était encore plus beau.

Jeremy

Hello ! Moi c'est Jeremy, 27 ans, blogueur voyageur, passionné de belles images, de voyages, de montagne et d'aventures. Quand je ne suis pas derrière l'objectif, en bivouac en montagne ou en train de surfer, vous me trouverez sûrement en voyage ou en train de préparer ma prochaine aventure.

14 Comments
  • Superbe, Jérémy! Votre histoire est très belle, je vous souhaite plein de bonheur…Et un nouveau séjour ensemble très vite!!
    Je suis allée dans le Connemara il y a longtemps, étant enfant, mais je retrouve bien dans ton récit et tes photos cette ambiance que j’avais déjà bien aimée à l’époque. Et la Skyroad, quelle merveille!! Il faut que j’y retourne, je crois… 🙂
    A bientôt,
    Laurène

    7 février 2014 at 9 h 00 min
  • Très belle histoire et magnifiques photos (je suis jaloux, je n’ai jamais réussi à mettre le Connemara en images de cette façon). Par contre, vous avez raté quelque chose à Galway. Il y a de chouettes choses à y voir et de longues soirées à y passer.

    7 février 2014 at 13 h 32 min
  • fabienne
    Répondre

    tres jolie..

    10 février 2014 at 12 h 43 min
  • Guillaume Papin
    Répondre

    quel road trip émouvant! quand on a « vécu » le Connemara, on ne peut qu’être ému et nostalgique ! Petit conseil pour votre prochain séjour irlandais : le Burren et les Iles Aran… notre coin préféré d’Irlande avec le Connemara!

    10 février 2014 at 13 h 28 min
  • KOL
    Répondre

    Oui, oui, et encore oui !!!
    Vos photos transpirent l’atmosphère de ce petit coin « very quiet ».
    Cela fait plus de 20 ans que je connais cette merveille, j’y retourne dès que l’occasion se présente et l’émotion est toujours là.
    Vivement le mois de mai, et oui j’y ferai encore un saut..
    Merci pour cette piqûre de rappel.
    J’adore aussi la vidéo

    11 février 2014 at 9 h 36 min
  • La première fois que j’ai entendu le nom du Connemara, c’est dans une chanson de Sardou. Et j’avoue que le nom m’a fait rêver un moment et puis le rêve a disparu. Vous lire décrire ça comme ça me ramène en tête les images que j’imaginai et ça me donne envie d’y aller et de découvrir enfin ce que c’est.

    8 mars 2014 at 18 h 10 min
  • En tant que connaisseurs que vous êtes , nous nous permettons de vous demander de nous aider , nous voulons faire un trip d’environ 2 semaines en Irlande. Que pouvez-vous nous conseiller comme itinéraire ? Nous aimons la nature, les beaux paysages, les découvertes insolites, etc…

    Merci d’avance de votre réponse.

    Cordialement,

    16 mars 2014 at 14 h 54 min
  • Je suis tombé sur votre page en cherchant des info sur l’Irlande pour notre séjour. J’adore vos photos, votre facon d’écrire…BRAVO !!! C’est un vrai plaisir !!

    4 avril 2014 at 22 h 13 min
  • Oh là là ! Tes photos sont vraiment magnifiques. Vraiment !
    C’est un endroit que j’aimerais beaucoup découvrir. Pour le moment, nous allons découvrir l’Ecosse, en amoureux. Les British Isles, le rêve. Je suis habituée à l’Angleterre (et j’ai fait le Pays de Galles). Depuis toute petite, je suis amoureuse. ♥

    Merci pour ces photos, ça fait voyager ! Et ça donne encore plus envie d’y aller. 🙂
    xx

    7 juillet 2015 at 23 h 50 min
  • Très belles photos d’un lieu qui se vit plus qu’il ne se regarde même s’il est absolument divin !

    30 juin 2016 at 14 h 40 min

Post a Comment