Australie

Cairns

Après avoir travaillé plusieurs semaines dans les Atherton Tablelands dans les terres de Cairns je prenais finalement la decision de rentrer à la maison,

mais avant ca il fallait boucler la boucle,la première étape qui s’imposait était donc la ville de Cairns. À seulement 1h30 de bâteau de la Grande Barrière de Corail, Cairns est pris d’assaut par les touristes du monde entier pour les plongées que l’on peut faire dans la Grande Barrière : il y-en a pour tous les goûts,tous les budgets de la sortie à 99$ la journée au tour en catamaran luxueux, de la plongée en bouteille au snorkelling… La ville se trouve au sud du Cap York,l’un des endroits les plus reculés d’Australie et accessible uniquement en 4×4, cependant pour avoir un premier aperçu je vous recommande d’aller au Cap Tribulation à 200 kms au nord de Cairns.

Fraichement arrivé là bas après avoir traversé la Rain Forest (Foret tropicale), j’ai vite été réchauffé par l’atmosphère chaude et humide, la chaleur était là mais les nuages gris et chargés d’eau se faisait plus que mençant,c’était dit,je devrais faire avec et éviter de me retrouver tremper à l’autre bout de la ville,et donc à l’opposé de ma voiture. Je me suis donc baladé dans la ville et surtout sur l’Esplanade en bord de plage où les locaux aiment à se retrouver pour un pic nic en front de mer, une petite baignade dans le bassin de la fontaine ou simplement pour une marche au grand air en longeant l’Esplanade et le Port avec vue sur le Pacifique et la Rainforest.

Cairns est une ville qui semble assez active où on pourrait se laisser vivre quelques semaines pourquoi pas en trouvant un job sur un bâteau qui part sur le reef tous les jours ou encore en centre ville et ainsi jouir de son ambiance festive notamment aux alentours des auberges de jeunesses et autres bars branchés de la ville. J’ai surtout flâné dans la ville plus que cherché à vraiment visiter au sens propre du terme,pardonnez donc la courte longueur de mes lignes,je vous laisse plutot quelques clichés de cette excursion citadine agréable avant d’entamer la descente de la cote Est le lendemain. Il était déjà temps de descendre un peu plus bas,car j’avais rendez vous avec des îles mythiques…

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply