Outdoor

TEST sac à dos Thule Versant 50L

J’ai profité de mes récentes sorties bivouac en montagne pour tester un nouveau sac de randonnée le Thule Versant 50L. Jusqu’à présent j’utilise un sac de 40L pour les bivouacs plus légers mais je voulais un sac un peu plus grand pour me permettre de transporter le drone dans le sac pour les bivouacs ou les sorties montagnes où je mettais l’accent sur la vidéo.

Evidemment, ce sac Thule n’est pas initialement conçu pour transporter un drone, mais je cherchais un sac de rando pratique, pas trop lourd mais rigide et surtout confortable. C’est à ce moment là que Thule m’a contacté pour me proposer de tester l’un de leur sac et mon choix s’est dirigé vers le Thule Versant en 50L dans sa robe jaune. Si Thule m’a envoyé le sac, je reste toutefois 100% libre de mon avis et de ce que j’écris dans ce test. Ca fait plusieurs années que je cumule les sacs noirs, j’avais envie d’opter pour une couleur un peu plus flashy. Dès la réception du sac, la première réaction que j’ai eu a été à propos de l’impression de robustesse qui se dégage du sac.

test sac à dos thule versant

test sac à dos thule versant

SUR LE TERRAIN

Thule propose avec ce 50L, un sac à dos qui s’adresse à la fois aux backpackers qui partent pour un voyage au moyen / long court désireux d’avoir un sac confortable et léger ou aux aficionados de bivouac et de sortir sur 2 ou 3 jours. J’ai profité de 2 bivouacs dans les Alpes et d’un week-end tournage vidéo dans les Hautes Alpes pour tester le Thule Versant 50L et voir ce qu’il avait dans le… sac. J’ai pu stocker tout mon matériel de bivouac (sac de couchage, matelas…) ainsi que mes différentes couches (doudounes, polaire…) pour faire face aux températures plus fraiches ainsi que tout mon matériel photo / vidéo (drone, reflex + objectifs, GoPro et accessoires…) ainsi que de l’eau et à manger. Le 50L était parfait pour tout ce dont j’avais besoin, le vrai problème devenait le poids, mais ça c’est une autre histoire en rien liée à ce sac à dos.

test sac à dos thule versant test sac à dos thule versant test sac à dos thule versant

Dès les premiers pas, on sent un vrai confort et un bon maintien sur les hanches et autour de la taille. Bien chargé et organisé, le sac se sent très peu sur les épaules et les bretelles sont très confortables – ce qui était un vrai vrai test, sortant il y-a peu d’une opération de l’épaule dont je ne suis pas encore pleinement remis, c’était un vrai point important pour moi et le test est passé haut la main. Confort validé !

Au fil des mètres et de la pente qui s’élève, le sac ne procure aucun mal de dos s’il est bien ajusté grâce à son dos réglable et suit parfaitement le corps même dans les passages aériens ou plus escarpés où poser les mains devient obligatoire. Doté d’une très grande poche pour organiser l’essentiel de ses affaires, j’ai surtout vraiment apprécié le couvercle du sac. Avec ses 3 poches zippées, on peut y stocker tout un tas d’accessoires qu’on souhaite facilement avoir à porter de main : un téléphone, une frontale, quelques biscuits, des batteries de rechanges et j’en passe. Énorme coup de coeur pour le système d’attache du couvercle. En effet, on peut désolidariser le haut du sac et utiliser une sangle fournie à l’achat pour transformer cette poche en mini sac d’épaule pour partir avec le strict minimum quand on a posé les sacs au camp et qu’on souhaite bouger rapidement et facilement. Lors de ma sortie dans les Hautes Alpes pour filmer une vidéo d’alpine running, le dernier ressaut était assez aérien et escarpé et poser les mains n’était plus une option. Pour arriver au sommet, on a dû grimper à travers une faille dans la roche si étroite que le sac ne serait pas passé. Avant d’aller au sommet, j’ai donc embarqué ma GoPro, un petit appareil photo compact, mon téléphone, un stabilisateur, quelques biscuits et une batterie externe en clippant le couvercle sur mon dos grâce à ce système ingénieux. Sans cette petite sacoche, je n’aurai pas pu tout emmener au sommet et n’aurai pas pu faire toutes les images que j’ai pu y faire. Le système est très facile à convertir et à utiliser et je crois que je ne pourrais plus m’en passer sur ce genre de sortie un peu plus technique.

test sac à dos thule versant test sac à dos thule versant test sac à dos thule versant

Pour des bivouacs plus tranquilles, même en bord de lac, cette attache se révèle très pratique pour glisser un deuxième objectif et une batterie supplémentaire par exemple pour garder les mains libres pour tenir l’appareil photo et faire des images mais quand même avoir la liberté de changer d’objectif selon la situation. C’est un vrai bon point et coup de coeur pour ce système.

Le Versant est équipé d’une large poche avec 2 points d’accès, l’un par le haut et un zip frontal qui permet d’ouvrir le sac pour accéder à la partie basse du sac. Sur le terrain, les deux ouvertures sont très pratiques, notamment l’ouverture frontale qui me permet de ranger le drone et ce dont j’ai besoin au milieu du sac sans avoir cette sensation d’empiler mon matériel du bas vers le haut. Je regrette toute fois que le zip ne descende pas un peu plus bas pour rendre le fond du sac encore plus accessible. Sur l’extérieur du sac, une poche souple, permet de ranger une hardshell / coupe-vent, ce qui s’avère très pratique à dégainer en cas de rafale de vent ou averse subite sans avoir à ouvrir le sac.

La sangle ventrale et le soutien sur les hanches sont diaboliquement efficaces dans la répartition du soutien du sac, plus que sur certain modèle de sac que j’ai pu tester. Petit bonus, une pochette étanche qui vient se clipper sur les sangles des hanches, dans laquelle on peut glisser un téléphone ou un appareil photo compact pour toujours les avoir à porter de main.

 Le sac est étanche sur le fond et en cas de pluie, on peut sortir la protection anti-pluie qui viendra recouvrir du haut du sac jusqu’aux 3/4 de sa hauteur, le fond du Versant s’occupant du reste de l’étanchéité.

EN CONCLUSION

Ce sac Thule Versant 50L est une belle surprise. Je connaissais Thule pour leurs équipements orientés ski et accessoires pour action-cams mais n’avais que peu de connaissance à propos de leur gamme de sac à dos. J’ai été surpris par la qualité et la robustesse qui se dégage du sac. Le confort est de mise tant sur la qualité des bretelles que sur le maintien des sangles ventrales et du soutien du sac sur les hanches. Le vrai point fort du sac est également sa rigidité grâce à son armature qui lui évite de se recroqueviller sur lui même quand on le vide à moitié, comme pour sortir le drone avant de le re-ranger et surtout sa housse supérieure amovible pour partir léger et avec juste ce dont on a besoin pour atteindre les sommets. Ce sac est une vraie belle surprise que je me vois ré-utiliser en bivouac sur plusieurs jours, en voyage sac au dos ou pour des tournages en montagne quand on transporte un peu plus de matos mais qu’on doit garder une bonne liberté de mouvement malgré une charge plus conséquente que la normale.

Merci Julien d’avoir posé pour les photos.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply
    Red Explorer
    16 août 2016 at 6 h 34 min

    Dommage qu’il n’y est pas de photo intérieur du sac mais test plutôt complet 🙂 Nice job

Leave a Reply