Bella Vita

Bella Vita

Ce soir, j’avais envie d’écrire un billet, je ne sais pas vraiment de quoi, mais pas quelque chose d’habituel. Je crois que j’aime vraiment bien écrire quand l’ambiance est un peu triste, que tout n’y est pas. Trop tôt pour se coucher, trop tard pour regarder un film, le bon compromis : un tour dans mes « watch later » Vimeo. Toutes ces vidéos que je vois passer sur Twitter, sur Facebook ou dans des articles que je sauvegarde pour plus tard dans mon profil Vimeo. Il y en a encore beaucoup trop des vidéos dont la première image m’a bien plu, dont le titre m’a séduit ou dont les premières secondes m’ont envoutées, mais à chaque fois c’est pareil : je n’ai pu les regarder jusqu’au bout. Ce soir, je m’apprêtais à attaquer cette liste sans fin, mais c’était sans compter sur Bella Vita. Avec ce titre, je me revoyais me balader à Rome, à Naples, à Venise, en Vallée d’Aoste, le tiramisu effleurait à nouveau mes narines, mes papilles étaient déjà exacerbées avant même d’y avoir goûté. Et puis il y a du surf, mais avec une bonne dose de lifestyle, pas de John John Florence, de Gabriel Medina ou de Kelly Slater à l’horizon (et pourtant j’adore Kelly!). Mais beaucoup, beaucoup de lifestyle avec Chris del Moro. 3 minutes, c’est le temps qu’il m’a fallu pour être transporté. Le but d’un teaser, c’est de faire saliver, de donner envie… Bella Vita a réussi son coup. Je suis déjà un grand passionné de l’Italie, ce pays est vraiment superbe, et bien avec cette vidéo, j’ai même pendant quelques secondes songé à déménager vers la Méditerranée, mais après je me suis souvenu pourquoi je n’aimais pas trop la Méditerranée, alors non.

Le documentaire sortira vers l’automne, l’équipe de production a d’ailleurs lancé un appel aux dons sur Kickstarter pour soutenir le projet. Bella Vita c’est un film documentaire indépendant 35mm (et j’insiste car il FAUT soutenir les indépendants!) de Sir Jason Baffa (ses films sont magiques!) qui part à la découverte de la scène surf qui bourgeonne sur la côte italiennne. L’idée est partie d’une rencontre avec Chris Del Moro, les deux venaient d’être papas mais voulaient tourner un film, alors pourquoi pas aller marcher sur les traces de leurs parents en Italie, là où ils ont grandit pour faire une apologie des vagues qui ont formé leur jeunesse. Le rendez-vous était pris et maintenant, le film est en cours de finalisation, j’ai déjà hâte qu’il sorte. Vraiment ce film, avec une musique toujours aussi parfaite de Radical Face, du surf un peu retro, un mode de vie vers lequel je tends de plus en plus, des images sublimes, tout y est, pour retrouver un peu de baume au coeur, en tous cas bien assez pour m’avoir fait retourner de ma chaise et jeter un coup d’oeil malicieux à ma planche en lui faisant comprendre que « ce week-end, on sera que toi et moi, et on fera tout ça ». Non je n’allume pas ma planche de surf, mais vraiment je l’ai regardé, 3, 4 ou 5 fois peut-être cette vidéo et j’ai juste envie de prendre ma planche pour courir sur la plage et partir surfer. Le sentiment est fort. Je vous l’ai déjà dit beaucoup trop de fois, mais les images ont un pouvoir beaucoup trop fort sur moi, et ce ne sont pas des chouettes vidéos comme celles-ci qui sont prêtes à inverser la tendance. Ce soir, je vais aller me coucher, satisfait d’avoir écrit un (petit) billet, pas quelque chose d’habituel, d’avoir découvert un chouette projet, mais ces quelques lignes et cette soirée, je les aurais terminées sur une note un peu plus gaie, avec un petit sourire en coin… avec l’envie au fond, de sauter dans mon boardshort et respirer le sel de ma combi encore entrain de sécher, fermer les yeux, et me voir (un peu) sur la plage, planche sous le bras, pour moi aussi aller vivre un peu la Bella vita.

Jeremy

Hello ! Moi c'est Jeremy, 27 ans, blogueur voyageur, passionné de belles images, de voyages, de montagne et d'aventures. Quand je ne suis pas derrière l'objectif, en bivouac en montagne ou en train de surfer, vous me trouverez sûrement en voyage ou en train de préparer ma prochaine aventure.

5 Comments
  • J’ai également hâte que ce film sorte. Ca change des productions surf habituelles (successions de barrels, d’aerials et autres flips) qui, même si elles captivent toujours mon attention, ne me marque pas plus que ça… La première fois que j’ai vu ce trailer, j’ai eu l’impression de revoir « Into The Wild »: la recherche de quelque chose, une photographie chiadée…

    22 avril 2013 at 22 h 22 min
  • C’est canon, en effet, j’aime beaucoup ! Les images, la musique, c’est parfait !On a envie d’aller faire du surf en Italie, tout de suite, là, maintenant, et de vivre une belle vie…

    22 avril 2013 at 22 h 34 min
  • je veux le voir !

    26 avril 2013 at 10 h 37 min
  • En plus les mecs sont super canons. (comment ça je suis superficielle ?)

    26 avril 2013 at 11 h 30 min

Post a Comment