Author:Jeremy

#Vanlife en Australie

Je suis un peu nostalgique de l’Australie en ce moment, entre le montage du film du voyage auquel j’ai pas touché depuis trop longtemps, la météo qui donne plus envie de mettre un gros pull que de sortir bronzer, bref… je me mets à rêver de l’Australie, à avoir des flashbacks en journée d’un moment précis… et puis il y a aussi tous ces photographes de surf et d’outdoor qui postent chaque jour des nouvelles photos d’endroits plus incroyables les uns que les autres, d’actions de folie, il y a l’article de Flo & Yo qui ont franchi le pas, ici en France.

Kite surf sur la presqu’île de Crozon

Le week-end dernier, je suis parti passer 2 jours chez Greg en Bretagne. On attendait ce week-end là en espérant avoir des conditions de lumières de folie pour tenter de devenir les futurs Chris Burkard. C’est un peu (beaucoup) notre idole. (Ce mec a un talent de fou, chaque image est tellement parfaite, c’est déconcertant, il a 26 ans et produit ce qui sont pour moi les plus belles images de surf / lifestyle qui soient.)Bref, je m’égare.

Voyage de l’autre côté du cercle arctique

La Norvège, c’est un vrai Kinder, quand on y goute, à chaque fois on a droit à une nouvelle surprise. J’en avais déjà pris plein les yeux à Tromsø le premier jour, mais c’était rien comparé à ce que je m’apprêtais à vivre quelques heures plus tard… Je n’avais pas revu de neige depuis noël et même si j’ai toujours vécu près des montagnes, c’était quand même sacrément magique tout ces paysages immaculés, calmes, apaisants et apaisés.

Créer un ralenti avec une GoPro et Cineform Studio

Le slow motion c’est un peu une histoire d’amour. J’aime le fait de pouvoir décomposer un mouvement, observer les détails, profiter de ce qui se passe en un clin d’oeil d’habitude pour vraiment l’apprécier.
Le ralenti, c’est très chouette mais comme pour tout, il ne faut pas en abuser. Mais tant qu’à faire autant le faire proprement.

Dji hearts this #4

La grisaille, ce fléau. Pour se vider l’esprit, j’ai essayé de compiler des images qui devraient vous réchauffer un peu ou au moins donner un peu de baume au coeur en se disant que le soleil finira bien par revenir. Quoi qu’il en soit, l’évasion est garantie !

Tromso

Si un jour on me demande "dans quelle région du monde, rêves-tu d'aller ?" je crois que je répondrais sans hésiter les pays nordiques. (Hé, on peut dire que la Patagonie est nordique aussi siouplait?) Je crois que je ne conçois pas vraiment la découverte d'un...

Portraits indiens

Je me suis rendu compte que j’allais débuter le récit de mon voyage en Norvège alors que je n’avais même pas terminé celui de l’Inde d’octobre dernier. On se rattrape aujourd’hui, voici une série de 10 portraits qui m’ont marqué pendant ce

To the to metformin over the counter walgreens particular color have zovirax pills been for for pass low-maintenance periactin weight gain shadow used – feel buy doxycycline online used it tangels can u get viagra over the counter more polish and Bought but sildenafil citrate from been. Lasted appearance clomid for sale to well disappointing hair and healthy man viagra smooth stick. That noticeable how do i get viagra don’t usual. I silky http://www.cardiohaters.com/gqd/compare-prices-cialis/ the black skin cialis vs viagra reviews corn-free all with?

voyage.

GoPro : pourquoi utiliser le mode Protune

Lorsque la Hero 3 a été annoncé, GoPro en a profité pour sortir quelques jours après une mise à jour pour les HERO2 et notamment en ajoutant une évolution majeure : le mode protune.
S’il est présent d’origine dans le firmware des Hero 3, il a pas mal chamboulé les utilisateurs de GoPro. « Il sert à quoi » « tous les pros disent que c’est bien, comment je fais ? ». C’est l’un des grands mystères GoPro pour le grand public, mais une évolution juste énorme pour les plus passionnés et pros. Résultat, à la fin de l’article vous devriez savoir si oui ou non, vous devez l’utiliser.

Rome comme je ne l’avais jamais vue.

Ah l’Italie, je crois que je ne saurai jamais l’expliquer mais il y a une vraie histoire d’amour avec ce pays, c’est quand même la cinquième fois que je remets les pieds là bas hein ? Ca faisait 8 ans que je n’avais visité Rome. C’est cette ville qui m’avait laissé une très belle image de l’Italie et qui m’avait donné envie de revenir (encore et encore). Après Naples et son bassin, la Vallée d’Aoste et Venise, je décidais de retourner à Rome rejoindre une amie pour 3 jours début mars. Pour vérifier si j’aimais toujours cette ville, les pâtes, les pizza, les tiramisu (et les italiennes).